Deux films bretons sont en sélection à la Berlinale !

https://www.berlinale.de/en/HomePage.html

 

  • Le long-métrage Trois jours à Quiberon d’Emily Atef en compétition officielle, coproduit par Tita Productions et soutenu par la Région Bretagne.
  • Le documentaire Je vois rouge  de Bojina Panayotova en sélection Panorama, produit par Stank et soutenu par la Région Bretagne.

 

 


Je vois rouge, un film de Bojina Panayotova, Documentaire. 84 minutes

Aide à l’écriture, aide au développement et aide au développement renforcé du Fonds d’aide à l’innovation audiovisuelle du CNC. Avec le soutien de la région Bretagne. Bourse Brouillon d’un rêve de la SCAM. Bourse Louis Lumière de l’Institut Français. Résidence de montage à Périphérie

Après vingt-cinq ans passés en France, je retourne en Bulgarie, caméra au poing, avec un soupçon vertigineux : et si ma famille avait collaboré avec la police politique du régime communiste ? Et s’ils faisaient partie de ces “ordures rouges” que la foule qui grossit dans les rues souhaite voir disparaître ? Je décide d’enquêter et de filmer, sans cesse, prête à tout. Une odyssée tragico-comique qui mélange le film d’espionnage et le film de famille.


3 jours à Quiberon, un film d’Emily Atef. Long-métrage. 1h55

1981. Pour une interview exceptionnelle et inédite sur l’ensemble de sa carrière, Romy Schneider accepte de passer quelques jours avec le photographe Robert Lebeck et le journaliste Michael Jürgs, du magazine allemand « Stern » pendant sa cure à Quiberon. Cette rencontre va se révéler éprouvante pour la comédienne qui se livre sur ses souffrances de mère et d’actrice, mais trouve aussi dans sa relation affectueuse avec Lebeck une forme d’espoir et d’apaisement.