« Se former avec Films en Bretagne » par Emilie Toutain


P1150371
Emilie Toutain © Yves Mimaut

En responsabilité du programme de formation proposé par Films en Bretagne depuis le premier juin 2018, Emilie Toutain s’attelle depuis son arrivée à FEB à construire une offre au plus près des besoins des professionnels de la filière. Pragmatique, elle recueille les doléances des adhérents de l’association, se nourrit des bilans des formations passées, identifie les formateurs et les éventuelles structures d’accueil, contractualise avec les partenaires. Sensible, elle se plaît à penser chaque formation comme une opportunité de servir la création.

Originaire de la Sarthe, c’est à Nantes qu’Emilie Toutain décide de suivre sa prépa littéraire. Après la khâgne, elle s’oriente vers les politiques culturelles à Sciences Po Rennes, où elle donne une direction à son horizon professionnel. Puis c’est à Paris qu’elle finira de pointer les domaines de la culture comme autant de lieux où s’investir, avec un DESS de Management des institutions culturelles.

« Administratrice », c’est ainsi que se définit Emilie lorsqu’elle évoque son parcours professionnel, quelles que soient ses expériences : «  administratrice  » pour la Compagnie Lyonnaise de Cinéma, société de production Rhône-alpine, puis pour 24 images, au Mans ; «  administratrice  » pour différentes compagnies de théâtre, à Toulouse, durant 10 ans ; puis administratrice pour La Compagnie Lyncéus et son festival à Binic.

« Administratrice », 15 lettres qui forment un mot au signifié vague, mais qui recèle d’innombrables fonctions, et d’innombrables compétences. Emilie Toutain a pour sa part dirigé les projets, veillé aux ressources humaines, géré les budgets, établi des partenariats, assuré la logistique, coordonné les activités, planifié les rendez-vous, structuré les évènements, et ce, dans un domaine qui satisfait son goût pour les arts et son attachement pour ceux qui créent. « Il y a une double polarité dans ce qui m’anime, le pragmatisme, et la sensibilité  » «  mais  » insiste-t-elle «  avec les deux pieds dans le sol.  » Une précision qui n’est pas sans rappeler le rôle de «  l’homme tranquille  » décrit par Jean Rouch dans les Maîtres fous, c’est à dire celui qui assure le bon déroulement de la transe. « Je me débrouille bien avec les gens sensibles » dit-elle d’ailleurs, « et j’ai de l’aisance pour avoir une vision globale des choses, anticiper les problèmes qui pourraient advenir ».

Aujourd’hui «  Chargée de formation  » pour Films en Bretagne, c’est vers les professionnels du cinéma et de l’audiovisuel qu’Emilie va concentrer son énergie et diriger ses aptitudes. C’est une reprise de flambeau, puisqu’avant elle Maud Brunet a longtemps assuré cette mission, et plus furtivement, Cécile Saison et Léonie Barré. « Je recueille le fruit des expériences passées pour construire mon programme annuel, qui va s’étendre d’octobre 2018 à décembre 2019. Les bilans des formations déjà proposées par Films en Bretagne sont une bonne source d’informations. Le retour des stagiaires et des formateurs, comme ceux des administrateurs, vont me permettre d’ajuster les nouvelles offres. La formation d’anglais par exemple, déjà proposée il y a trois ans, va se scinder en deux périodes : 4 jours en octobre 2018 et 4 jours en décembre, avec un travail personnel en inter-sessions. Une manière d’approfondir la pratique de l’anglais technique, qu’une session unique permet moins  ».

Autre réédition au programme, celle de la formation « Techniques corporelles pour tournage en caméra portée », qui fût un succès en 2014, et qui se déroulera cette fois du 12 au 16 novembre 2018, avec Federico Varrasso à Lorient. « La problématique concernait cette fois le lieu de formation. J’avais à coeur de trouver un espace qui me paraissait répondre aux besoins du formateur et des stagiaires. Par exemple une salle avec un sol souple, équipé de miroirs pour travailler les mouvements. Je crois avoir frappé à toutes les portes connues de mon réseau, qui ne se sont pas ouvertes faute de disponibilité : le Théâtre de Lorient, le Conservatoire, les salles de sport municipales, les salles de danse, le Manège de la MAPL (scène de la musique actuelle de Lorient).. C’est finalement la salle Soleil d’Orient qui est pressentie, elle surplombe le port de plaisance…  »

Au delà des renouvellements de formations, de nouveaux besoins ont été exprimés par les adhérents des différents collèges (Auteurs/Réalisateurs – Techniciens/Comédiens – Producteurs – Diffuseurs… ) sondés par Films en Bretagne. Outre ce sondage, les professionnels se sont exprimés dans les groupes de travail, à l’occasion des réunions par collège, ou encore lors de l’assemblée générale. Emilie a ainsi eu vent par Céline Durand, directrice de Films en Bretagne, d’un désir de formation à l’endroit du tant redouté « Pitch », moment d’exposition cruciale et chronométrée d’un projet de film, face à un producteur, un diffuseur, une commission d’aide… « Puisque cette demande est récurrente, j’y ai donc répondue par une formation de trois jours, les 19, 20, et 21 novembre 2018, à la Maison des associations de Rennes. »

Du côté des producteurs, se former à la co-production européenne, sous l’angle juridique notamment, devient une priorité à laquelle va répondre Films en Bretagne, mais aussi d’autres agences, comme ALCA en Nouvelle Aquitaine. « Nous savons déjà qu’il s’agira de trois jours de formation en octobre 2019, mais rien n’est encore figé. Cela demande un peu de temps puisqu’il s’agit d’associer plusieurs agences régionales et de coordonner notre offre. Pour autant nous avons déjà identifié le réseau EDN (Européan Documentary Network), comme prestataire de formation. » C’est ainsi 12 formations, à l’adresse de l’ensemble des professionnels de la filière, qui seront au programme de cette offre annuelle.

Identifier les besoins, trouver les intervenants et les lieux de formation, planifier les sessions, communiquer l’offre, la liste des tâches pré-formation serait incomplète sans aborder le volet financier. « Les stagiaires ont plusieurs possibilités pour financer leur formation : l’AFDAS (Assurance Formation Des Activités du Spectacle), le Pôle Emploi, mais aussi la Région. Je détermine d’ailleurs avec les responsables formations de la Région, l’enveloppe qui sera attribuée pour l’ensemble des stages. Certains stagiaires n’ont pas d’autres possibilités que de solliciter cette aide pour financer leur formation » précise-t-elle. « Je tiens aussi à rappeler que le Congé Individuel de Formation est aussi une possibilité, notamment pour les formations longues. »

Et justement, pour la première fois, Films en Bretagne va proposer une formation longue durée, à temps plein, de janvier à septembre 2019. Intitulée  Start Motion, cette formation axée sur la technique du Stop Motion, est destinée à 10 stagiaires. Elle a été conçue en 2017 par les équipes de Films en Bretagne et de l’EESAB Lorient (Ecole Européenne Supérieure d’Art de Bretagne). « Cette formation répond à la fois au désir de Roland Decaudin, directeur de L’EESAB, d’ouvrir plus de débouchés aux élèves de son école, mais aussi au besoin des producteurs bretons très actifs dans le domaine de l’animation, comme Vivement Lundi ou JPL films, d’élargir le vivier des techniciens en région. Il s’agira au cours de ces neuf mois de former des techniciens polyvalents, capables d’appréhender l’ensemble du processus de fabrication d’un film en STOP MOTION (marionnettes, décor, animation, lumière, Rig..).  ».

De la même manière que pour le dispositif Estran 7, coordonné par Camille Ferrero, la formation Start Motion induit de la part d’Emilie un accompagnement au long court, et une veille particulière sur cette offre inédite. Bilan donc fin 2019, de ce programme annuel de formation, chapeautée par Emilie Toutain !


Premiers éléments du programme annuel de formation :

L’anglais dans le domaine de l’audiovisuel
Du 15 au 18 octobre 2018, Lorient, lieu à déterminer
E-learning en intersessions
Du 3 au 6 décembre 2018, Lorient, lieu à déterminer
Programme détaillé et dossier de candidature

Techniques corporelles pour tournage en caméra portée

Du 12 au 16 novembre 2018
Lorient, lieu à déterminer
Programme détaillé et dossier de candidature

Pitcher son projet
Du 19 au 21 novembre 2018
Rennes, Maison des Associations, 6 cours des Alliés
Programme détaillé et dossier de candidature

Start Motion
Du 7 janvier au 30 septembre 2019
Lorient, École Européenne Supérieure d’Art de Bretagne, avenue de Kergroise
Site internet dédié à la formation

Écrire et réaliser un court métrage de fiction (Estran)
Du 14 au 22 janvier 2019
Du 4 au 15 mars 2019
[Lieux définis par Camille Ferrero]

Jeu face caméra
Du 4 au 8 mars 2019
Lieu à déterminer

Les outils pour réussir ses missions managériales
Une formation en 4 rendez-vous
28-29 mars / 25-26 avril / 13-14 juin / 12-13 juillet 2019
Formation itinérante en Bretagne (lieux à déterminer)

Le B.A. BA de la production exécutive et le crédit d’impôt international
2-3 mai et 9 mai 2019
Rennes

Penser son mécénat culturel
Une formation en 3 rendez-vous
5-6 septembre / 7-8 novembre / 19 décembre 2019
Lieu à déterminer

La coproduction européenne sous l’angle juridique
Semaine du 7 octobre 2019 (3 jours)
Lieu à déterminer

Cadrage et prise de son quand on filme seul
Du 2 au 6 décembre et du 9 au 11 décembre (8 jours)
Lieu à déterminer