Prix « Ahmed Attia for the Dialogue of Cultures 2020 » pour WAITING FOR GAZA (et en avant-première à Rennes le 23/10)


bandeau Waiting for Gaza

La productrice Adeline Le Dantec de la société brestoise Les 48° Rugissants a été récompensée par le prix Ahmed Attia Award for the Dialogue of Cultures 2020 lors de la 21e édition de The Euromed Docs Market (5/9 oct 2020), pour le pitch en ligne du film documentaire WAITING FOR GAZA de Guillaume Kozakiewiez (en coproduction avec Ana Films).
Ce prix lancé en 2018, est attribué par le Centre National du Cinéma et de l’Image. Le jury était composé de Mohamed Charbagi, Olga Abazoglou, Patricia Hubinet, et Khalil Benkirane.

MEDIMED Sitges : . www.medimed.org

 
Le film (1h14) sera projeté en avant-première le vendredi 16 octobre au cinéma STAR à Strasbourg à 20h et le vendredi 23 octobre au cinéma ARVOR de Rennes à 20H30, en présence du réalisateur et de ses productrices.
 
Arab et Tarzan ont le cinéma chevillé au corps, au point de sembler eux-mêmes des personnages échappés d’une fiction… Entre 2014 et 2020, du tournage de leur premier long-métrage Dégradé au tournage du deuxième Gaza mon amour, se dresse un portrait sensible de ce « cinéaste à deux têtes », déjà figure mythique du 7e art. On découvre d’entrée les deux frères sur le plateau, qu’ils transforment en chaos. C’est leur méthode, et l’on ne sait déjà plus si nous sommes dans la réalité ou sur un plateau de cinéma. Malgré ce chaos apparent, on suit dans la foulée la sélection de leur film à Cannes, où le couple gémellaire se retrouve dans la lumière des projecteurs. Médiatisés, applaudis, Arab et Tarzan se retrouvent néanmoins à Paris, sans papiers officiels, dans cette pièce de 25m2 au cœur de la ville. Ils en font leur monde, et le documentaire suit dès lors les cinéastes se remettre au travail pour le film d’après. C’est alors une immersion sans détour et au plus proche de ce couple touchant et sans cesse à la tâche qui opère. Sans recours aux entretiens classiques, mais par touches impressionnistes, un portrait mental se construit et immerge le spectateur au cœur d’une gémellité insolite, qui donne au cinéma un caractère de nécessité, urgence et souffle de vie.
 
  • Direction & photography : Guillaume Kozakiewiez
  • Images additionnelles : Additional footage Leo Lefèvre
  • Son : Guillaume Kozakiewiez & Maude Gallon
  • Musique originale : Olivier Fuchs Montage
  • Image / Editing : Nico Peltier & Kamel Maad
  • Montage son & mixage : Kinane Moualla
  • Étalonnage : Aïdan Obrist
  • Productrices : Adeline Le Dantec & Milana Christitch