Partager les expériences : webinaire « PRATIQUES HYBRIDES DE DIFFUSION ET PARTAGE DES OEUVRES »


Le contexte sanitaire qui a induit la fermeture des salles et des lieux culturels a obligé les acteurs à s’adapter : projections, formations, ateliers, échanges d’expériences, etc… ont eu lieu en ligne.
Ces deux années passées ont été des années de forts bouleversements : il a fallu réfléchir aux pratiques numériques, s’en emparer, inventer aussi, pour maintenir le lien avec les spectateurs, les adhérents, les bénévoles. Les acteurs ont su expérimenter, maintenir leur activité et développer peu à peu des pratiques hybrides entre présentiel et propositions en ligne. Que retenir de ces expérimentations ? Quelle est la plus-value de ces pratiques au niveau du lien avec les spectateurs, que ce soit en diffusion, éducation à l’image ou formation ? Quels sont les questionnements qui en résultent ? Quels sont les outils utilisés et l’impact de ces pratiques et usages au niveau financier, organisationnel mais aussi dans la réinvention de ce qui constitue le commun et le partage du sensible ?

 


Les intervenant·es
  • Cyrielle Dozières, pour le festival Court Métrange (en qualité de Festival international de catégorie 1) : Expérience de la mise en ligne de la compétition : enjeu d’être connecté au réseau national et international du cinéma de genre, enjeu de positionnement et rayonnement de Court-Métrange au sein du réseau tout en maintenant l’ancrage rennais, et le lien à la salle.
  • Fabrice Bassemon, pour le festival Travelling (en qualité de festival ayant développé un important volet professionnel) : expérience de masterclass et rencontres enregistrées – enjeu de créer une mémoire, un patrimoine, une ressource. Enjeu de développer de nouveaux partenariats (Arte, TVR…)
  • Charlotte le Vallégant pour le Le Groupe Ouest (en qualité de centre de résidence et de formation international) : Expérience de la numérisation des usages en période de mobilités impossibles, expérience de redéfinition des pratiques de formation professionnelle en ligne au sein d’un réseau connecté d’acteurs nationaux et internationaux.
  • Bérangère Portalier pour la plateforme KUB (en qualité de média culturel) : Expérience de l’accueil de plusieurs festivals en période de confinement, développement des coéditions.

 

 


Trame du webinaire

De l’empêchement, de la contrainte à un espace de possible ?

  • Des expériences réussies
  • Des expériences nuancées
  • Des rendez-vous manqués

 

Être visible, accompagner les évolutions de pratiques, toujours maintenir le lien avec le public : maintenir le lien, développer un autre public, faire communauté, développer des compétences numériques, adapter des formats

  • Diffusion 
  • Education artistique et culturelle 
  • Formation 
  • Accompagnement et rencontres avec les professionnels

 

Applications, mises en pratique, évolutions

  • Les outils numériques : communication, réseaux, compétences à développer ;
  • Les coûts (incluant temps de travail, équipement et abonnement) : complémentarité, facilités, freins ;

 

Penser le futur

  • Le maillage et la coopération : partenariat, complémentarité des acteurs, mutualisation
  • Continuer d’expérimenter et documenter les pratiques : réunir des données (fréquentation, retours des publics, rayonnement), collecter des analyses (CNC, organisations professionnels, carrefour des festivals), développer la veille et la ressource
  • Des pratiques à questionner sous le prisme de l’éco-production
  • Des suites ?