L’Université de Bretagne Occidentale et Tyfilms : un partenariat qui profite à neuf étudiants


P1140563
Etudiants de la licence Arts et leurs formatrices. Rangée du haut : Alan Le Bras, Boun Maguer, Mathis Brindeau, Elise Demarbre, Fanny Michaud, Klervie Daniel. Rangée du bas : Sarah Malesieux, Louise Mühlmann, Marion Léon, Oona Spengler, Tudual Roland, Marie-Pomme Carteret

Ils font partie de la première promotion de la licence « Arts », ouverte en septembre par l’Université de Bretagne Occidentale, à Brest. Ils ont tous choisi le cinéma comme spécialité, et tous ont passé quatre semaines de formation pratique, à Mellionnec, sous la direction de l’équipe de Tyfilms, qui étend sa mission de formation jusqu’au banc de la fac.

C’est sous l’impulsion d’Isabelle le Corff, maître de conférences à l’UBO, qui enseigne depuis 2013 la littérature et le cinéma en études anglophones, et de l’équipe de Tyfilms, conduite par son directeur Jean-Jacques Rault, que le septième art s’est ajouté aux disciplines artistiques de la nouvelle licence brestoise, aux côtés du théâtre, de la musique, de la danse et des arts plastiques. La particularité de cette licence pluridisciplinaire, dont Jean-Manuel Warnet, lui même Maître de conférence à L’UBO, est l’instigateur, est d’inscrire la pratique artistique dans le processus d’apprentissage et de recherche. Une démarche pédagogique assez inédite à l’université, surtout en début de cycle. Pour assurer l’enseignement