[vc_row fullwidth= »false » attached= »false » padding= »0″][vc_column width= »1/1″][vc_column_text disable_pattern= »true » align= »left » margin_bottom= »0″]

Dominique Hannedouche, le directeur général de TVR 35, est décédé vendredi, à l’âge de 56 ans, des suites d’un cancer. Les professionnels de l’audiovisuel et du cinéma rendent hommage à cet homme à la fois généreux, discret et audacieux qui a joué un rôle essentiel dans le développement de la filière.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row fullwidth= »false » attached= »false » padding= »0″][vc_column width= »1/1″][vc_column_text disable_pattern= »true » align= »left » margin_bottom= »0″]

La productrice Marie-Laurence Delaunay résume un sentiment largement partagé à l’annonce de la disparition de Dominique Hannedouche :  « S’il n’y avait pas eu des gens comme lui pour accompagner le développement de la filière, avec cette conscience du rôle structurant qu’il jouait, nous n’en serions pas là aujourd’hui ». 

Dominique aura fait la quasi-totalité de sa carrière au sein de TVR 35. Il est entré dans la chaîne locale au moment de son démarrage en mars 1987 et a grandi avec elle : d’abord cadreur et monteur, puis responsable d’antenne avant d’en devenir le directeur général au début de 2011. Tout au long de ces années, il a favorisé l’émergence de producteurs et d’auteurs-réalisateurs en coproduisant leurs films avec un esprit d’ouverture que le producteur Gilles Padovani appréciait beaucoup : « J’ai fait mes premières armes avec lui, comme beaucoup de mes confrères. Dominique m’a fait confiance sur des projets originaux et ambitieux. Avec lui, je savais que je pouvais tout imaginer et j’aimais cela. »

La réalisatrice Martine Gonthier considère que TVR 35 a constitué un véritable tremplin dans son parcours. « C’est à l’initiative de Dominique Hannedouche que la chaîne a coproduit mon premier 52 minutes en 2000. Ensuite, le film a trouvé sa place sur une antenne nationale. Mais s’il n’y avait pas eu cette première impulsion, c’aurait été plus difficile. Puis TVR 35 a diffusé la quasi-totalité de mes films. » C’était un partenaire à l’écoute des professionnels qu’il accompagnait avec cette envie de construire qui l’animait. Jean-Michel Le Guennec, l’actuel directeur de France 3 Nord-Ouest, qui fut à la tête de TVR, salue la mémoire de cet homme de conviction : « Dominique était très attentif au développement de la production en région. Il était conscient du rôle structurant des chaînes locales et voulait travailler prioritairement avec des acteurs du territoire. C’est une politique qu’il a toujours défendue. »

Il a pu mettre en œuvre sa volonté fédératrice lors du premier Contrat d’objectifs et de moyens en 2009. Au moment où le COM, deuxième génération, va entrer en vigueur, il faut rappeler qu’il a été à l’initiative du COM 1. Koulm Lucas, la responsable d’antenne de la chaîne finistérienne TébéO, garde le souvenir d’un homme qui fourmillait d’idées et avait plusieurs coups d’avance : « Alors que Tébéo et Ty Télé (devenue TébéSud, ndlr) voyaient le jour, Dominique a compris que le moment était venu de mutualiser les moyens et les programmes des chaînes locales bretonnes. Il a entamé les discussions avec la Région. Sans ce COM 1, Tébéo n’aurait jamais coproduit de documentaires, de fictions ou de films d’animation. Nous n’en avions ni les moyens ni l’expérience mais Dominique et TVR 35 étaient déjà engagés dans ce type de coproduction. C’est ce qui nous a convaincus. »

Jacqueline Irlande qui s’est occupé des coproductions au sein de TVR 35 rappelle que Dominique s’était aguerri lors la création du réseau TLSP (Union des télévisions locales de service public) : « Nous savions que la seule façon d’avancer était de mettre nos forces en commun. Avant l’élaboration du COM 1, Dominique avait fait l’expérience de la mutualisation et de la synergie à travers TSLP et la plateforme de programmes REC (Réaction en chaînes). C’était quelqu’un qui aimait sortir des sentiers battus et prendre des risques. Il avait cette capacité à initier des projets. Il allait toujours de l’avant. Et quand la chaîne a connu des difficultés financières, il s’est battu pour la remettre à flot. »

Elisabeth Clément a dirigé plusieurs chaînes locales et a été une des chevilles ouvrières de TLSP et de REC. Elle confirme cette qualité de visionnaire que tous les proches collaborateurs de Dominique lui reconnaissent : « Nous avons passé beaucoup de temps à réfléchir à la façon dont ces chaînes locales disséminés sur le territoire français pourraient travailler ensemble. La grande force de Dominique, c’était d’avoir des idées et comme c’était aussi un homme de dossiers, il arrivait souvent avec 3 ou 4 pages écrites développant un projet. L’éditorial, c’était son dada. C’est vraiment lui qui a formalisé ce qu’allait devenir REC. »

Dominique aimait mobiliser. « Il n’avait pas besoin de se mettre en avant et était satisfait quand il était parvenu à faire travailler les gens ensemble et quand chacun avait trouvé sa place », témoigne Aurélie Rousseau à qui il a confié les rênes de l’entreprise quand il est tombé malade. Depuis mars, la jeune femme est directrice générale déléguée de TVR 35. A ce titre, elle était devenue la plus proche collaboratrice de Dominique. « Il m’a associé à tous les dossiers. La chaîne est bien structurée. C’est un outil en ordre de marche. La méthode de Dominique, c’était d’aller step by step, comme il aimait à le dire. C’était un pragmatique qui arrivait toujours à ses fins. Il fédérait et emmenait les gens avec lui parce qu’il avait une vraie vision. Cela donnait envie de le suivre. J’espère être à la hauteur de l’engagement que j’ai pris envers lui. »

Un hommage sera rendu à Dominique le mardi 13 octobre à 15 h 30 au crématorium de Vern-sur-Seiche. Nous adressons nos sincères condoléances à sa famille, à ses proches et à toute l’équipe de TVR 35.

Nathalie Marcault

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row fullwidth= »false » attached= »false » padding= »0″][vc_column width= »1/1″][vc_column_text]
[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][mk_custom_box border_color= »#a8dbcd » border_width= »1″ bg_color= »#f6f6f6″ bg_position= »left top » bg_repeat= »repeat » bg_stretch= »false » padding_vertical= »30″ padding_horizental= »20″ margin_bottom= »10″ min_height= »100″][vc_column_text disable_pattern= »true » align= »left » margin_bottom= »0″]AVAIS-JE RÊVÉ ? • DU CÔTÉ DE CHEZ SOÏG • VOIX DE GARAGE • GLENMOR L’ÉVEILLEUR • QUI A TUÉ LOUIS LE RAVALLEC ? • COURANT D’EIRE • LES CONFIDENCES • UNE PETITE CANTATE • LES JOURS D’APRÈS • IWAN, LE YOYO • ON N’EST PAS DES MACHINES • MILLE ET UNE TRAITES • CAUSE COMMUNE • JOURS ÉTRANGES • RICARDO CAVALLO OU LE RÊVE DE • L’ÉPERVIER • LE DERNIER CONTINENT • LA PASSAGÈRE • PATRICK NU DANS LA MER • MA MAISON • RAME ET T’ES TOI ! • SI LOIN DU CRIME • VACANCES AU SÉNÉGAL • DEUX OU TROIS CHOSES SUR SANZAY • LES PAYSANS DE CITROËN • TRANCHE DE TRANS • AU FIL DU SON, UN PORTRAIT DE YANN PARANTHOËN • LEONARDA • DANS LES DÉCOMBRES • FEMMES AU CHARBON • LES HUILEUX • VAGUE À L’ÂME PAYSANNE • LORIENT-ESPRIT • C’EST BEAU LA POLITIQUE, VOUS SAVEZ ! • AU RISQUE D’ÊTRE SOI • À PART ENTIÈRE • LES LENDEMAINS • MAUVAISE GRAINE • DRUMMING BONES • LA PLUIE ET LE BEAU TEMPS • NOUS • L’OMBRE DU VOISIN • GUITARE DE POCHE • DE LA ROULOTTE AU PARKING • LÀ-BAS, PLUS PRÈS D’ICI • LA ROULOTTE PERDUE • LE BATEAU DE GAËLLE • UNE MORT PARTAGÉE • UN VILLAGE AU MILIEU DU MONDE • UN LAGON EN COMMUN • DOUCHE FROIDE • AU FOND, SUR LE PARAPET DES PONTS • PLUG-IN  • CES ENFANTS LA • CITOYEN EREMISTE • SI VOUS AIMEZ LE CAIRE…. • L’ANTRE • HAKOLA SONG • YANN TIERSEN SUR LE FIL • LES HORIZONS • LE PAQUEBOT DE ST NAZAIRE • LES THERMES DE RENNES • LA MAISON DES FILLES DE JESUS • SOUS LE GRANIT, LA PLAGE • QUEL ABRI POUR MARIANNE ? • UN COUP DE GOMME, ÇA NE S’ENTEND PAS • TRAVELLING TÉHÉRAN • HOWARD FAST, HISTOIRE D’UN ROUGE • 31 BD MAGENTA • LE TEMPS D’UNE VILLE • OUSSAMA !?! • GARDER LA TÊTE HAUTE • AVRIL 50 • VOLVERA, RETOUR A MANAGUA  • ALGÉRIES INTIMES • LA POLOGNE DE MARZI • LA MÉMOIRE D’ALAN • TÊTES EN L’AIR • MOUTON NOIR • HISTOIRE DE DIRES  • AU TRAVAIL  • GUSTAV KLUCIS, L’HOMME QUI CRÉA L’IMAGE DU PARADIS SOVIÉTIQUE • AURÉLIE NEMOURS, UNE ŒUVRE ENTRE CIEL ET TERRE • RODRIGUE AS-TU DU CŒUR ? • PARPAING • LE CHEMIN CRITIQUE • ODILE DECQ AT WORK • LE  VEILLEUR • JIM THOMPSON, LE POLAR DANS LA PEAU • ANTOINE RIGOT, APRÈS LA CHUTE • SUR LA DALLE • PATRICE PELLERIN, L’HISTOIRE PAR LA BANDE • DAVID & FRITZ • MILLE JOURS A SAIGON • L’ART DE LA GARE • UN VILLAGE SANS DIMANCHE • HIKIKOMORI, À L’ÉCOUTE DU SILENCE • PAVILLON 10, AU CŒUR DE L’ÉPIDEMIE • MÉANDRES • HENRI RANNOU, MARTOLOD E BOUTAILH • TEMPÊTE SUR ANORAK • SOUS TES DOIGTS • DOMINIQUE A, LA MÉMOIRE VIVE • LA FORÊT SACRÉE • MOKA MALO • COURT-CIRCUIT  • LA MUTATION DU MOUTON CAROTTE  • LE CID • PINCE SANS RIRE • LE DOS AU MUR • CALYPSO IS LIKE SO • JOUR DE GLOIRE • LA TÊTE DANS LE GUIDON • LA TÊTE DANS LES FLOCONS • LE PETIT DRAGON • CUL DE BOUTEILLE • BIENVENUE À BRIC A BROC • SON INDOCHINE • LA MAISON DE POUSSIÈRE • D’OMBRES ET D’AILES • COLOCATAIRES • COMPTES POUR ENFANT • POURQUOI ? • LE SYNDROME DU CARAMBAR • MÉMOIRES DES PIERRES • CHUTE LIBRE • DANSE AVEC LA GRAVITÉ • LES COMMUN • QUIDAM • JE RENTRAIS • LA SOURCE • RETOUR DE FLAMME • L’AVEUGLE ET LA CARDINALE • JEAN PROUFF, EN ROUGE ET NOIR • L’EXPÉDITION JIVARO • OYAPOCK • LANN VRAZ • STRAK • MAT PELL ZO  • CEUX D’EN FACE • ALMANCI, ENTRE DEUX RIVES • DERRIÈRE LES MOTS • ONDES FRAGILES • LE DOMAINE • AU BOUT DU RAIL • JULIETTE ET LE PHOTOGRAPHE • LE JARDIN EN MARCHE • SAINT-POL-ROUX ET L’INCONNU • EXAMEN D’ENTRÉE • LE CONTAINER • Ô PROJETO • COMME UNE LIGNE ROUGE DANS LA MER • LE JARDIN  DU POSSIBLE • ART NEWS • ROND POINT • PROJET DE LA MATIÈRE, UNE TRANSMISSION • DANS LA TOURMENTE • LE DÉMÉNAGEMENT • LA SUBVERSION DES VISAGES • TRAVERSE • SARAJEVO A L’HEURE BOSNIENNE • PREMIER VOTE • LE VIDE DANS LA  MAISON • DOM ALEXIS, LE CHANT DES PIERRES • NATHALIE ENTRE DEUX MONDES • UN HOMME SANS HISTOIRE • FACE B • TOUT EST POSSIBLE • HORIZON • LE COIN DES SIRÈNES • MON LAPIN BLEU • AN DIANAV A ROG AC’HANNON • LA PLACE DU MAURE • TWIST • NULLE PART

et tant d’autres films encore ont été coproduits par TVR 35 sous l’impulsion de Dominique Hannedouche.

[/vc_column_text][/mk_custom_box][/vc_column][/vc_row]