Rêver les cinémas, aujourd’hui et demain…


« Rêver les cinémas demain », c’est le titre d’un ouvrage remarquable d’Agnès Salson et Mikael Arnal qui, en 2014/2015, se lançaient dans un tour de France des salles indépendantes… Au regard du paysage national et du nombre de cinémas nouveaux qui ouvrent, ou vont ouvrir, dans les prochaines semaines aux quatre coins de France (une douzaine !), l’expression est plus que consacrée, et on ne peut que se réjouir d’une nouvelle saison qui démarre.

En Bretagne, deux nouveaux équipements voient le jour dans le cadre du transfert de leur activité et de leur agrandissement : l’Arvor à Rennes (ouverture dès le 19 mai) et la Salamandre à Morlaix (ouverture à la mi-juin).


Cinéma Arvor • Rennes
11 rue de Châtillon – 35000 Rennes

Cinéma Arvor_©YLM Picture_11052021_DSC_4333
Eric Gouzannet, directeur du Cinéma Arvor ©YLM-Picture

L’ARVOR est l’institution de l’Art & Essai installée jusqu’ici dans le centre historique de Rennes. Le cinéma prend désormais ses quartiers dans le nouveau quartier d’affaires EuroRennes, à deux pas de la gare, passant de 2 salles et 373 fauteuils à 766 fauteuils pour 5 salles son dolby 7.1, avec un café et un espace « rencontres ». La grande salle est pourvue d’un écran de 13 mètres de base…

Une longue gestation que ce transfert et cet agrandissement, avec un investissement global de quelque 7,5 millions d’euros, dont 4 millions pour l’achat de la coque du bâtiment par la Ville de Rennes, et 3,5 millions d’investissement du locataire Arvor Cinéma et Culture. Cet important chantier a également bénéficié des soutiens du CNC et de la Région Bretagne (270.000 € au total de la part de la collectivité).

Un grand geste également. Pour voir grand, plus grand, notamment quant au nombre de films désormais capables d’intégrer la programmation hebdomadaire, quant au nombre de séances qui en garantissent la visibilité, en particulier pour les œuvres les plus fragiles, quant à une nouvelle capacité d’accueil de ses fidèles spectateurs, mais également de nouveaux cinéphiles. En effet, l’Arvor accueillait quelque 120.000 spectateurs en 2019, il vise désormais les 250.000.

Précipitez-vous au nouvel Arvor dès aujourd’hui, y retrouver les reprises de Josep de Aurel, ADN de Maïwenn, Calamity de Rémi Chayé, Michel Ange d’Andreï Kontchalovski et Adieu les cons d’Albert Dupontel… mais également en sorties Falling de Vigo Mortensen et Mandibules de Quentin Dupieux.


À signaler que pour cette rentrée, l’Arvor propose, avant chaque séance, un court-métrage d’animation de la collection En sortant de l’école – Andrée Chedid produite par Tant Mieux Production et réalisée dans les studios rennais Personne n’est parfait! (soutenue par la Région Bretagne et Rennes Métropole).

À signaler également : l’Arvor propose désormais un rendez-vous de courts d’animation tous les dimanches matin à 10h30 pour les plus jeunes (programme à partir de 4 ans). Le premier : Balade sous les étoiles.

Plus d’infos  : www.cinema-arvor.fr

Cinéma Arvor_©YLM Picture_11052021_DSC_4640
À deux pas de la gare de Rennes, le Cinéma Arvor a été construit par l’entreprise Giboire, avec l’architecte Jean-Paul Viguier ©YLM-Picture
Cinéma Arvor_©YLM Picture_11052021_DSC_4483
Trois niveaux, 2 600 m², cinq salles pour un total de 767 places ©YLM-Picture
Cinéma Arvor_©YLM Picture_11052021_DSC_4416
Cinéma Arvor ©YLM-Picture
Cinéma Arvor_©YLM Picture_11052021_DSC_4437
Sur les 5 salles flambant neuves, la plus petite compte 79 places. De 104 à 146 places pour les salles moyennes, et 330 places pour la plus grande dotée d'un écran de 13 mètres ©YLM-Picture
Cinéma Arvor_©YLM Picture_11052021_DSC_4271
Le bois et le béton lasuré s'harmonisent avec modernité ©YLM-Picture
Cinéma Arvor_©YLM Picture_11052021_DSC_4382
Cinéma Arvor ©YLM-Picture

Cinéma La Salamandre • Morlaix
39 Quai du Léon – 29600 Morlaix

Cinéma La Salamandre_©YLM Picture_11052021_DSC_4693
Véronique L'Allain, directrice du Cinéma La Salamandre ©YLM-Picture

Depuis 1981, LA SALAMANDRE est l’institution Art & Essai de Morlaix et ses alentours… au sein d’un mono-écran vieillissant de 145 places en zone périphérique.

Dans le cadre de la requalification de l’ancienne Manufacture des Tabacs, et désormais au centre-ville de Morlaix, La Salamandre constitue l’un des trois piliers du projet culturel SEW : un projet transversal et atypique regroupant cinéma, théâtre et musique (et également une librairie !) dont les porteurs ont particulièrement soigné le design avec un investissement total de 8,5 millions d’euros (avec des participations financières, notamment du l’Etat et de la Région Bretagne pour le projet SEW, dont 135.000 € dédié spécifiquement au cinéma).

S’agissant du cinéma en particulier, équipé laser au sens propre comme au figuré (!), et fort de ses trois labels Art & Essai, il passe d’une à trois salles, et de 145 à 300 places : une salle rouge (la grande salle – 150 places), une salle verte (la moyenne salle, 100 places) et une salle bleue (une petite salle modulable de 45 places qui pourra notamment accueillir des séances jeunes publics dans des conditions « maison ».

Visuellement, La Salamandre propose véritablement une expérience de cinéma dans la mesure où chacune des salles prend place dans une « bulle de cinéma » abritée par une coque de bateau retournée, et dont on retrouve les reliefs de charpente à l’intérieur. Pour y accéder, on suit des traces de peinture aux couleurs de la décoration intérieure de chacune des salles, et de leurs tentures splendides et uniques…

Une histoire d’écran et d’écrin, un dépaysement et un voyage dès l’entrée dans l’ancienne manufacture… et un beau cadeau d’anniversaire pour les cinéphiles et futurs cinéphiles du coin. Parce qu’il n’est pas inutile de rappeler que La Salamandre, c’est avant tout 40 années d’engagement Art & Essai à Morlaix.

Invitation au voyage à partir de la mi-juin.

Plus d’infos :
sew-morlaix.com
cinemalasalamandre.blogspot.com

Cinéma La Salamandre_©YLM Picture_11052021_DSC_5041
L'ancienne Manufacture des Tabacs de Morlaix abrite le Cinéma La Salamandre, des espaces dédiés au théâtre, la danse, la musique, et une librairie ©YLM-Picture
Cinéma La Salamandre_©YLM Picture_11052021_DSC_4727
Une signalétique originale aux couleurs de la décoration intérieure ©YLM-Picture
Cinéma La Salamandre_©YLM Picture_11052021_DSC_4920
Des "bulles de cinéma" abritées par une coque de bateau renversée, où l'on retrouve les reliefs de charpente à l’intérieur ©YLM-Picture
Cinéma La Salamandre_©YLM Picture_11052021_DSC_4820
Les architectes Loïc Julienne, Alice Périot, Giulia Tellier (Construire / Paris) et Amélie Loisel (Laab / Lannion) ont réalisé un équipement unique ©YLM-Picture
Cinéma La Salamandre_©YLM Picture_11052021_DSC_4799
La Salamandre comptera désormais 3 salles de 150, 100 et 45 places ©YLM-Picture
Cinéma La Salamandre_©YLM Picture_11052021_DSC_4927
La Salamandre ©YLM-Picture
Cinéma La Salamandre_©YLM Picture_11052021_DSC_4864
Cinéma La Salamandre ©YLM-Picture

• • • On en reparle / On en parle / On en reparlera

Après ce temps d’arrêt éprouvant, Films en Bretagne souhaite profiter de ces lignes pour féliciter Martine et Gérard Hoffman, lauréats du Trophée de l’Exploitant de l’année décerné par Le Film Français le 4 mars 2021. Ce trophée marque 35 ans d’engagement de ce couple d’exploitants bretons, forts de leur quinze écrans sur l’agglomération de Saint-Brieuc : 6 salles Art et Essai au Club 6 de Saint-Brieuc, 9 salles généralistes au Cinéland de Trégueux (+ une salle prestige).
Films en Bretagne félicite également Xavier Herveau, gérant et programmateur du cinéma Les Korrigans (Guingamp), distingué lui aussi par le jury des distributeurs pour le nouveau souffle qu’il insuffle à ses salles depuis 4 ans.
Pour rappel, chaque année, les Trophées du Film français récompensent les professionnels du cinéma et de l’audiovisuel à travers onze prix.

•••
Mercredi 19 mai, un décret au Journal Officiel acte le relèvement du taux de subvention autorisé dans le cadre de la loi Sueur : « par dérogation à l’article R. 1511-43 du code général des collectivités territoriales, les taux de 30 % mentionnés à cet article sont portés à 60 % pour les demandes de subvention n’ayant pas encore donné lieu à une décision d’attribution à la date de publication du présent décret et présentées jusqu’au 1er janvier 2023, à condition que la convention prévue à l’article R. 1511-42 du même code limite à quatre années la période d’attribution des subventions concernées ». Le décret rappelle, également, que « ces aides financières sont attribuées sous réserve des dispositions du règlement (UE) n° 651/2014 de la Commission du 17 juin 2014 déclarant certaines catégories d’aides compatibles avec le marché intérieur en application des articles 107 et 108 du traité. »

•••
La Ministre de la Culture a annoncé le 18 mai 148M€ de crédits supplémentaires pour accompagner la réouverture des lieux culturels, dont 60M€ spécifiquement dédiés à l’exploitation cinématographique.

•••

Au titre de l’accompagnement des salles de cinéma bretonnes durant la crise sanitaire, la Région Bretagne a accordé plus de 320.000 € d’aides en 2021.

En effet, consciente des difficultés rencontrées par les salles de cinéma en 2020, mais également attentive à leur travail de programmation, de médiation culturelle et d’animation du territoire, la Région a mis en place un dispositif exceptionnel sélectif adressé aux cinémas art-et-essai indépendants (et aux salles non-classées) au regard de leur lieu d’implantation, de leur projet culturel et de leur capacité à travailler en réseau. Pour rappel, les objectifs de cette aide sont de préserver un maillage fort des cinémas sur le territoire, d’encourager la diversité de programmation et l’animation du territoire et de donner une réponse concrète aux impacts de la crise sanitaire. D’un montant maximum de 10.000 €, l’aide est calculée sur la base de 30 % de la dotation « art-et-essai » 2020.