[vc_row][vc_column width= »1/1″][vc_column_text disable_pattern= »true » align= »left » margin_bottom= »0″]

Du 4 au 10 mars 2015, les quatorzièmes rencontres du Cinéma européen de Vannes mettent à l’honneur le Cinéma scandinave. Entre films du patrimoine et rétrospectives, compétition de courts-métrages et premiers films documentaires, l’association Cinécran invite cinéastes & public à se rencontrer au château de l’Hermine. Échange avec Emmanuel Paugam et Jean-Christophe Monneau, coordinateurs affairés de Cinécran, à l’aube de cette nouvelle édition.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][mk_padding_divider size= »10″][vc_column_text disable_pattern= »true » align= »left » margin_bottom= »0″]

Jean-Christophe Monneau : « En 2011, je quitte l’Aveyron pour la Bretagne, pour suivre ma compagne. Salarié du secteur culturel dans la région Midi-Pyrénées, j’y ai notamment mis en place le dispositif École & Cinéma. Après une courte expérience à Films en Bretagne, je rejoins Cinécran en 2012 pour m’occuper de l’administration générale et du volet éducation à l’image de l’association. Je coordonne les Rencontres européennes du Cinéma, organisée depuis presque quinze ans par Cinécran. La région Bretagne est dynamique en matière de cinéma et il y a une vraie réflexion professionnelle. »

[/vc_column_text][mk_padding_divider size= »10″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][mk_gallery images= »10014″ style= »grid » column= »1″ image_size= »full » height= »500″ hover_scenarios= »fadebox » item_spacing= »8″ margin_bottom= »20″ frame_style= »simple » collection_title= »Jean-Christophe Monneau et Emmanuel Paugam » disable_title= »true » image_quality= »1″ pagination= »false » count= »10″ pagination_style= »1″ order= »ASC » orderby= »date » item_id= »1425288678-54f42de6bf8e2″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][vc_column_text disable_pattern= »true » align= »left » margin_bottom= »0″]

Son collègue Emmanuel Paugam débute dans le rock’n’roll : « Dans une vie antérieure, j’ai été bassiste pour Mauvais Sang, Dominique Sonic et Hijodata. J’ai ensuite co-réalisé deux projets de documentaires en milieu scolaire avec Christian Portron, sur les dépendances à l’alcool et aux drogues chez les jeunes. En 2012, j’obtiens la licence professionnelle GPAME (1) de Rennes 1. En 2013, j’occupe la présidence de l’association Cinécran et je deviens coordinateur du Mois de film documentaire en Morbihan. J’agis également sur le volet communication de l’association et complète ma mission par des actions en direction des scolaires. »

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][mk_padding_divider size= »10″][mk_fancy_title tag_name= »h2″ style= »false » color= »#393836″ size= »14″ font_weight= »inherit » font_style= »inhert » letter_spacing= »0″ margin_top= »0″ margin_bottom= »18″ font_family= »none » align= »left »]Notre cœur de métier : « L’éducation à l’image, l’accès à des films de qualité et le plaisir des rencontres ! »[/mk_fancy_title][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][vc_column_text disable_pattern= »true » align= »left » margin_bottom= »0″]

Cinécran est actuellement présidée par Laurent Michel et compte 450 adhérents. Jean-Christophe Monneau explique : « La programmation des différentes projections et temps forts s’échafaude dans un esprit collégial entre les bénévoles de l’association et les salariés. Toute l’année, l’association programme des films d’Art et Essai au Cinéville La Garenne souvent en présence des réalisateurs. Nous avons un partenariat privilégié avec ce cinéma qui nous met également des salles de projections à disposition durant les rencontres européennes. L’association bénéficie des soutiens institutionnels classiques et de ressources propres, issues d’actions culturelles ponctuelles. »

Succédant à l’association Daoulagad Breizh, coordinateur régional du « mois du doc », Cinécran est désormais en charge de la manifestation en Morbihan. En 2014, ce sont 120 projections sur 51 communes dont 66 séances en présence de réalisateurs qui ont été organisées. 60 structures culturelles sont partenaires du temps fort documentaire en Morbihan.

C’est enfin sur les actions en direction des scolaires que Cinécran accentue ses efforts. L’association est chargée du dispositif Ecole & Cinéma qui a pour vocation d’aider les enseignants à mettre en place une initiation cinématographique dans leur classe, tout au long de l’année scolaire. Les rencontres européennes sont une de ces occasions de faire découvrir des films aux plus jeunes. Durant le mois qui précède les rencontres, 2500 scolaires, collégiens et lycéens, sur tout le département, découvrent en version originale, des films programmés pendant la manifestation. Cette année, ils pourront découvrir des films anglais, espagnols, allemands et  italiens.

[/vc_column_text][mk_padding_divider size= »10″][mk_fancy_title tag_name= »h2″ style= »false » color= »#393836″ size= »14″ font_weight= »inherit » font_style= »inhert » letter_spacing= »0″ margin_top= »0″ margin_bottom= »18″ font_family= »none » align= »left »]Rencontres européennes, 14ème édition[/mk_fancy_title][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][vc_column_text disable_pattern= »true » align= »left » margin_bottom= »0″]

« Chaque année, les rencontres sont l’occasion de mettre une cinématographie à l’honneur. Après un travail de lecture, de visionnage et de réflexion sur des invités possibles, le conseil d’administration choisit un pays ou une thématique. Du désir des membres de l’association, en 2015, ce sont des films suédois, norvégiens, islandais et danois que les Vannetais pourront apprécier. L’idée est de conjuguer les films de patrimoine avec les leçons de Cinéma. Cette année, nous proposons de découvrir la cinématographie de Bo Widerberg, cinéaste de la nouvelle vague suédoise. Une leçon de Cinéma est programmée sur Les fraises sauvages d’Ingmar Bergman. En parallèle des films du patrimoine, nous mettons en avant les travaux de jeunes cinéastes scandinaves comme Sophia Norlin qui vient présenter son premier long-métrage Broken Hill Blues en ouverture du festival. Les séries ne sont pas en reste puisque nous projetons la série danoise Borgen », commente Jean Christophe Monneau.

[/vc_column_text][mk_padding_divider size= »10″][vc_video link= » https://vimeo.com/118807762″][mk_padding_divider size= »10″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][vc_column_text disable_pattern= »true » align= »left » margin_bottom= »0″]

Depuis 11 ans maintenant, les rencontres ont également un volet compétitif de courts-métrages européens et de premiers films documentaires. Les courts-métrages, fiction ou animation, doivent avoir été réalisés l’année précédente et ne pas excéder les 15 minutes. Marion Auvin, lauréate de la compétition court-métrage 2014 avec son film d’animation C’est au lavomatique que ça a commencé, sera membre du jury cette année. La compétition documentaire se limite à des films de moins d’une heure. Emmanuel Paugam remarque que la durée des films documentaires a tendance à s’allonger depuis quelques années. « Ces compétitions sont l’occasion de faire de belles rencontres avec des cinéastes. Cécile Mille, la réalisatrice de Casimir, chasseur de têtes et lauréate de la compétition premier documentaire 2014, revient cette année pour participer au jury, aux côtés de Serge Steyer, Dominique Auvray, Aurore Troffigue, Jean-Marc Vachey et Jean-Baptiste Cautain. »

[/vc_column_text][mk_padding_divider size= »10″][vc_video link= »https://vimeo.com/69537541″][mk_padding_divider size= »10″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][mk_fancy_title tag_name= »h2″ style= »false » color= »#393836″ size= »14″ font_weight= »inherit » font_style= »inhert » letter_spacing= »0″ margin_top= »0″ margin_bottom= »18″ font_family= »none » align= »left »]Tous au Château ![/mk_fancy_title][vc_column_text disable_pattern= »true » align= »left » margin_bottom= »0″]

« La nouveauté cette année tient au lieu d’accueil du festival. Nous souhaitions pour les rencontres, davantage de convivialité et une meilleure visibilité pour les films. Auparavant, le cœur du festival était au Palais des Arts de Vannes et donc, un peu excentré et loin du cinéma. Cette année, c’est le Château de l’Hermine, dominant les remparts de la ville historique, qui est l’épicentre des rencontres.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][mk_padding_divider size= »10″][mk_gallery images= »10013″ style= »grid » column= »1″ image_size= »full » height= »500″ hover_scenarios= »fadebox » item_spacing= »8″ margin_bottom= »20″ frame_style= »simple » collection_title= »Le château de l’Hermine, épicentre du festival » disable_title= »true » image_quality= »1″ pagination= »false » count= »10″ pagination_style= »1″ order= »ASC » orderby= »date » item_id= »1425303425-54f4678134cf8″][vc_column_text disable_pattern= »true » align= »left » margin_bottom= »0″]

L’espace sera scindé en deux pour accueillir les projections et tables-rondes et la restauration. Nous convions Finis Terrae pour un travail sur la vidéo expérimentale ainsi qu’Etienne Chouzier pour un ciné-concert inédit sur La Passion de Jeanne d’Arc. Nous avons envie de travailler avec les talents locaux. Etienne Chouzier est identifié comme compositeur du Bagad de Vannes, il est moins connu pour ses compositions de musique à l’image. Et puis, avec Jean-Christophe, nous avons envie de donner davantage de sens au terme « Rencontres », de les rendre davantage visibles pour les Vannetais, de prôner l’ouverture », conclut Emmanuel Paugam.

Pauline Burguin

(1) Gestion de Production Audiovisuelle, Multimédia et Evénementielle

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][mk_padding_divider size= »30″][mk_content_box heading= »En savoir + » animation= »left-to-right »][vc_row_inner][vc_column_inner width= »2/3″][mk_fancy_title tag_name= »h2″ style= »true » color= »#393836″ size= »14″ font_weight= »inhert » letter_spacing= »0″ margin_top= »0″ margin_bottom= »18″ font_family= »none » align= »left »]Lien(s) en relation avec ce sujet[/mk_fancy_title][vc_column_text disable_pattern= »true » align= »left » margin_bottom= »0″]Le site des rencontres du cinéma européens

[/vc_column_text][/vc_column_inner][vc_column_inner width= »1/3″][mk_image src= »https://filmsenbretagne.org/wp-content/uploads/2015/03/carte-postale-rencontres-européennes-2015.jpg » image_width= »800″ image_height= »350″ crop= »false » lightbox= »false » frame_style= »simple » target= »_self » caption_location= »inside-image » align= »center » margin_bottom= »10″ animation= »right-to-left » svg= »false »][/vc_column_inner][/vc_row_inner][/mk_content_box][/vc_column][/vc_row]