Arvor de 2 à 5, Péripétie d’un cinéma en mouvement 

de Corentin Doucet et Corentin Massiot

Un documentaire coproduit par Candela Production, 3615 Supercool, Tvr, Tébéo et Tébésud. Distribué par Nextfilm Distribution

Durée : 1h35

2020 : L’Arvor, temple du cinéma art et essai à Rennes, vit ses dernières heures dans son emblématique bâtiment à cinq colonnes et son enseigne avec ses néons roses. L’Arvor va intégrer une tour de verre moderne, gare EuroRennes. Le cinéma passe de deux à cinq salles et gagne en liberté de programmation. Le montage financier n’est pas un long fleuve tranquille et des retards s’accumulent sur le chantier mais rien que de l’ordinaire… jusqu’à la survenue de la crise sanitaire qui va encore bouleverser le calendrier… Les réalisateurs ont suivi pendant plus de deux ans l’équipe de l’Arvor. En parfaits cinéphiles, ils font de cette chronique une ode à l’art et essai et ils nous font partager leur amour de la salle comme lieu d’échange, de rencontre et d’expériences extraordinaire et partagée de cinéma sur grand écran.