AKEJI, LE SOUFFLE DE LA MONTAGNE & 1996, HOLD-UP À MOSCOU étoilés par la SCAM 2022


Mélanie Schaan et Corentin Leconte, pour Akeji, le souffle de la montagne ; Madeleine Leroyer, Tim Toidze et Léo Régeard pour 1996, Hold-up à Moscou sont les heureux lauréats des Étoiles de la Scam 2022 ! Deux films produits ou coproduits en région Bretagne et Pays de la Loire.

Les 30 films étoilés cette année seront projetés au festival Vrai de Vrai du 4 au 6 novembre 2022 au Forum des images (entrée libre).


akeji-le-souffle-de-la-montagne-de-melanie-schaan-et-corentin-leconte


Akeji, le souffle de la montagne
, documentaire de Mélanie Schaan et Corentin Leconte.

Le film produit par la société rennaise .Mille et Une. Films connait déjà un franc succès : sélectionné dans de nombreux festival (FIPADOC – Compétition française, Doc Aviv, les Rencontres documentaires de Mellionnec, États Généraux de Lussas 2021, Ecrans documentaires d’Arcueil, Traces de vies), il reçoit le Prix du meilleur essai du 39e FIFA de Montréal en mars 2021.

« DansAkeji, le souffle de la montagne la relation entre l’humanité, la nature et la création artistique est totale et puissante. Ce couple est une œuvre d’art : sa façon de vivre est précieuse, fragile et en quelque sorte menacée. » Les membre du jury FIFA

 

Synopsis
Maître Akeji est un peintre renommé dont les toiles sont collectionnées dans le monde entier. Descendant d’une lignée de samouraïs, Akeji a été initié à la Voie du thé, du sabre et de la calligraphie. Asako et lui ont fait le choix de vivre à l’écart du monde, dans un ermitage au toit d’herbe.
Saison après saison, Asako cueille des végétaux qu’elle transforme en pigments,
Akeji prie et s’adonne à la création. Le cycle de la nature semble immuable. Pourtant, le temps se fissure et le monde moderne ressurgit…

Un film produit par Mille et Une Films en coproduction avec ProArti.
Avec le soutien de la Région Bretagne (réalisation), de la Procirep-Angoa (production) et du CNC FSA.

Diffusion : France Télévisions  –  25 nuances de doc, TV Rennes 35


1996-Hold-up-à-moscou

1996, Hold-up à Moscou, documentaire réalisé par Madeleine Leroyer, et coécrit avec Tim B. Toidze et Léo Régeard, revisite un épisode méconnu de la brève expérience démocratique russe : l’improbable réélection au Kremlin de l’artisan du démantèlement de l’URSS depuis 1991. Contre toute attente, Boris Eltsine parvint à se faire réélire, en 1996, président de la Fédération de Russie.

« Entre film noir et tragi-comédie, les ahurissants secrets de ce qui apparaît aujourd’hui comme une escroquerie à grande échelle. » Arte
« De cette époque, qui paraît aujourd’hui bien lointaine […] le documentaire saisit admirablement la frénésie singulière, expose avec rigueur luttes d’influence, manipulations et arrangements financiers. » Télérama

Un film produit par Point du jour-Les Films du Balibari (Paris-Nantes) en coproduction avec ARTE France, RTS – Télévision Suisse

Création graphique : Vivement Lundi! / Studio Personne n’est parfait

Diffusion : RTS, Arte

La documentariste Madeleine Leroyer, membre du collège des auteur·es de Films en Bretagne, et administratrice de l’Arbre (association des auteurs-réalisateurs en Bretagne) prépare son prochain film dans le cadre d’une coproduction Little Big Story / Vivement Lundi !, Je ne crois pas aux monstres un projet lauréat de la 2e session Bourse Brouillon d’un Rêve 2022.