Dans le cadre de sa politique culturelle, la Région a la volonté d’intervenir sur l’ensemble de la filière cinématographique en Bretagne. Soucieuse d’accompagner au mieux la diversité des propositions et démarches créatives, de valoriser l’émergence et les créateurs les plus éloignés des réseaux culturels habituels, de favoriser l’entraide et les collaborations possibles entre les pratiques amateurs et professionnelles, la Région souhaite expérimenter un nouveau type de soutien à destination cette fois des associations.

Cette aide pourra constituer un tremplin pour permettre aux personnes en phase d’insertion professionnelle, d’acquérir des expériences, de développer des pratiques et des réseaux dans un esprit de partage et de collaboration.

Retrouvez les critères d’éligibilité et les modalités sur le site de la Région Bretagne.

Depuis sa création, Courts en Betton oeuvre à la représentation de l’ensemble des pratiques de production en Bretagne : les films produits par des sociétés de production mais également les films dits « autoproduits » et issus de la production associative – la partie immergée de l’iceberg, dira-t-on. Si la région témoigne d’un important maillage d’acteurs et de structures professionnelles, elle révèle également de nombreux acteurs non professionnels qui, faisant parade à la crise (rigueur des budgets, difficulté à se professionnaliser, etc.) et bénéficiant de l’avènement du numérique, produisent leurs films malgré tout, en dehors des sentiers battus et souvent avec peu de moyens. Cette production en marge est bouillonnante, faisant émerger de nouvelles formes de cinéma et de nouveaux talents sur le territoire.

Depuis quelques temps, plusieurs associations de production basées en Bretagne se réunissent et réfléchissent à la consolidation de leur réseau et à la valorisation de leurs œuvres. Avec l’appui de Courts en Betton et Films en Bretagne , elles ont récemment sollicité – et obtenu ! – la mise en place d’un soutien financier spécifique auprès de la Région. Si cette aide marque une « première étape » pour l’accompagnement de la production associative, les associations ont manifesté le désir et la nécessité d’aller plus loin…

Sous l’acronyme R.A.P.A.C.E. (pour Réseau des Associations de Production Audiovisuelle et de Cinéma Émergent) et sous la houlette de Courts en Betton, un projet plus global et structurel est en cours de construction, tenant compte de la spécificité de la filière.

Ce projet, en cours construction pour la saison 2017-2018, a pour principaux objectifs de : – Fédérer, structurer et animer le réseau par la mise en relation des membres et l’organisation de réunions inter-associatives/rencontres publiques dédiées – Faciliter la production associative/l’autoproduction par la mutualisation des moyens et la mise en place d’outils spécifiques (plate-forme web dédiée) – Valoriser la production associative/l’autoproduction par la distribution/programmation de films et l’organisation d’événements et de projections

Suivre l’actualité du Réseau S’abonner à la newsletter du Réseau

Lors de la 17ème édition Rencontres de Films en Bretagne les 5 et 6 octobre 2017, une table ronde était organisée autour de la production associative : comment accompagner et consolider les parcours de création et de production ? Comment favoriser les passerelles entre associations et tissu professionnel ?

En présence de Yohann Kouam, auteur-réalisateur de fictions, Anne Bruneau, auteure-réalisatrice de documentaires, productrice associative – La Fabrique – et membre fondatrice du Collectif des Associations de Production, et de Corinne Woittequand, coordinatrice du fonds Émergence de Pictanovo – Images en Hauts-de-France afin de questionner . Modération : Mirabelle Fréville, documentaliste, auteure-réalisatrice, accompagnée par l’association En roue libre.

Relisez le compte-rendu de cette table-ronde !