Production documentaire, un regard hexagonal

bandeau-france-publi

Production documentaire: un regard hexagonal
Quand statistiques et constats deviennent force de proposition

2015 aura été une année charnière pour la production documentaire en France : réforme du soutien du CNC au documentaire audiovisuel, concertation autour des documentaires dits «fragiles » coproduits par les chaînes locales, disparition de la «Case de l’oncle Doc », création du prix de l’Oeil d’or à Cannes, naissance de la plateforme Tënk…

Dans le même temps, la réforme territoriale et le renouvellement des conventions CNC–DRAC –Collectivités incitent à réinterroger la décentralisation du Cinéma et de l’Audiovisuel, 30 ans après la création des premiers fonds régionaux et 10 ans après l’élargissement du «1€ pour 2€» à la production audiovisuelle.

C’est pourquoi, lors des Rencontres 2015, Films en Bretagne initiait, en partenariat avec la Scam, Ciclic, l’Agence Régionale Ecla, la Région Bretagne et Audiens, une étude dédiée aux réalités de la production documentaire en France.

Un an après, l’étude est en ligne. S’appuyant sur un corpus inédit de chiffres et statistiques permettant de cartographier l’activité liée au documentaire, l’étude met à jour les points forts et les échecs du processus de décentralisation enclenché dans les années 80 en France. Elle se veut un outil au service des professionnels pour initier réflexions et actions collectives en faveur d’une évolution des pratiques.

logos3bug-blocmarque-2014