Présentation

L’AG de janvier 2013 lançait officiellement le travail sur la fiction en Bretagne. En moins d’une année, plusieurs actions ont découlé de cette initiative des professionnels. Après deux réunions collectives deux groupes se sont formalisés : l’un consacré à la fiction courte, le second à la fiction dite lourde.

Fiction courte : le grand chantier entamé est celui d’ESTRAN. Stoppé en 2012, ce dispositif d’accompagnement des auteurs se devait d’être repensé pour ne pas disparaître. En accord avec les principaux partenaires que sont le conseil régional de Bretagne et le conseil général du Finistère, Films en Bretagne a initié la préfiguration d’un nouvel ESTRAN, axé sur un double parcours de formation – l’un dédié aux jeunes auteurs, l’autre aux producteurs émergents – et reposant sur une mise en production associative des projets lauréats. ESTRAN 6, version rénovée du dispositif se lance en novembre 2014 et se termine en novembre 2016. S’entame alors une seconde étape : celle de la vie des films. Les 4 auteurs lauréats ont conforté leur désir de cinéma, témoignant de l’effet “catalyseur” d’ESTRAN qui leur a permis d’embrayer sans délais sur de nouveaux projets (pour en savoir plus, c’est ICI). 3 des 4 producteurs émergents continuent de produire de la fiction, forts de cette expérience, tandis que le 4ème évolue en tant que directeur de production dans le réseau professionnel qu’il s’est constitué à cette occasion. Quant aux parcours des films ESTRAN, il est à découvrir sur la page dédiée !

Fiction dite « lourde » : la première action menée en son sein fut une étude des données des fonds d’aides régionaux (voir ci-contre). Plusieurs axes ont été définis dont les principaux sont : favoriser les temps de rencontres auteurs/producteurs autour des projets, ouvrir les Rencontres de Films en Bretagne à la fiction d’initiative régionale et oeuvrer au développement de la filière en Bretagne.