Le Bel âge

Sorti en salles le 30 décembre, le film de Laurent Perreau frise les 30 000 entrées.

Claire (Pauline Etienne, sur la photo ci-contre) a 17 ans. Maurice (Michel Piccoli) cinq fois plus. Il l’a accueillie dans son manoir, mais entre la jeune nageuse et son grand père, les relations ne sont pas toujours faciles. Fiers, insoumis, solitaires, ils représentent deux générations qui se repoussent et s’attirent à la fois, deux trajectoires entrelacées qui vont se confronter, l’une en quête d’avenir, l’autre tourmentée par son passé.

La collaboration entre le bureau d’accueil et Galatée Films, la société de production du film qui s’est successivement appelé A contre courant, les Résistants, puis l’Insurgée, a débuté en mai 2007. Laurent Perreau, qui a passé une partie de son enfance sur la côte d’Emeraude, souhaitait tourner en Bretagne. Le responsable du bureau d’accueil puis des repéreurs salariés pour quelques jours lui ont donc proposé de nombreuses options de décors.

Enfin, à l’été 2008, les choix sont définitivement validés. Le tournage en Bretagne durera six semaines à l’automne. Les prises de vues intérieures se partageront entre le château du Molant à côté de Rennes et Dinard, pour sa piscine olympique et son casino. Quelques scènes seront également tournées à Saint-Samson-sur-Rance, Saint-Malo et Saint-Lunaire. Plusieurs techniciens de la région et une centaine de figurants ont travaillé sur ce film.

Après une sélection au Festival de Locarno et un prix d’interprétation féminine au Festival International des jeunes Réalisateurs de St-Jean de Luz, Le Bel âge, qui a bénéficié du soutien financier de la Région Bretagne et de l’avance sur recettes après réalisation, a débuté son aventure en salles le 30 décembre 2009. Le réalisateur et son équipe attendent désormais les nominations au Césars 2010, le film ayant été proposé au vote de l’académie dans pas moins de sept catégories…

A decouvrir

page-contact

Que recherchez vous ?